Skip to main content

© Avocat 2.0. All rights reserved.
Powered by Avocat 2.0

Négociation et médiation

Cabinet Lazard avocats Nice

Pourquoi ?

Le Cabinet est soucieux de pratiquer des modes alternatifs, c’est-à-dire des processus de travail prioritairement amiables, pour rechercher :

  • un gain de temps ;
  • donc un gain d’argent ;
  • un évitement de l’enlisement dans le conflit à court et long terme ;
  • un court-circuit de l’aléa du juge ;
  • l’obtention d’une décision qui pourra être exécutée à coup sûr ;
  • une plus grande chance d’une pérennité de l’accord trouvé ;
  • l’absence de soif de vengeance de la part de l’autre partie, perdante au procès ;
  • des décisions sur mesure, car la situation est considérée, dans sa globalité, et pas seulement par la seule voie de la règle de droit applicable ;

Notre expérience

Notre Cabinet s’est spécialisé dans ces techniques de résolutions amiables.

Quand il n’est pas possible d’y recourir (par exemple, en matière de violences conjugales ou en cas d’adversaire inapte ou réfractaire à la discussion amiable), ou en cas d’échec des négociations tentées, le Cabinet reste mobilisé et expérimenté, bien sûr, pour une assistance et une défense judiciaire énergiques.

Les MARD (Modes alternatifs de règlement des différends) que nous pratiquons

  • 1. La négociation raisonnée

    Dans la négociation classique, sur positions, chaque personne part de ce qu’elle veut obtenir pour aller vers ce que l’autre veut, sur un axe linéaire, pour aboutir, entre les deux, à un accord ne correspondant, finalement, à aucun besoin des parties.

    Au contraire, en négociation raisonnée, nous recherchons les besoins fondamentaux de toutes les parties et nous nous efforçons, ensemble, en innovant, de trouver les solutions les comblant, véritablement.

    Le processus facilite l’entente et les accords ;

    Ce, par des techniques de communication spécifiques, favorisant l’écoute active et empathique et par une créativité dans la recherche de solutions, permettant de sortir des sentiers battus, qui n’ont mené nul part jusque-là, et enfin, du choix laissé à l’autre partie dans les offres faites.

    Et en proposant à l’autre partie, de manière réciproque, du choix dans les solutions adressées.

    Ce processus s’effectue par l’intervention des deux avocats, aux côtés des deux parties, voulant s’entendre de façon apaisée, en toute transparence et bonne foi.

  • 2. La médiation assistée par avocats

    La médiation conventionnelle assistée par avocats est un processus grâce auquel le médiateur, choisi par les parties et leurs avocats, intervient de manière pacifique, au cours d’une ou plusieurs séances, permettant aux parties de rétablir la communication entre elles, de comprendre les véritables objets du conflit, les réelles attentes des attentes quant à l’issue de celui-ci et de les aider à trouver des solutions qui leur conviennent et qui sont pérennes.

    A l’issue de la médiation, les avocats rédigent l’acte entérinant les accords.

    Ce document peut prendre la forme d’un acte d’avocat, ou d’un jugement lorsque l’accord est soumis à l’homologation du juge.

  • 3. Le droit collaboratif

    Le droit collaboratif est un processus amiable très abouti, confortable, utilisé par deux avocats formés en la matière.

    Il permet d’avoir encore plus de chances de trouver des solutions convenables aux intérêts réciproques des parties, grâce à l’engagement de non-recours au juge, avec les avocats choisis.

    Cela renforce les efforts des parties et de leurs conseils pour trouver un accord, et la probabilité de réussite du processus amiable.

    Il est plus intéressant que la négociation classique entre avocats, car il permet d’éviter les solutions de blocage.